« Il y a des agents qui sont là pour faire des one shot. Des agents qui ne te connaissent pas vraiment, qui veulent faire de l’argent. » Mathieu Manset

Actuellement au Sporting Club Bastia, dont il est l’un des éléments phares, Mathieu Manset a pas mal bourlingué tout au long de sa carrière. L’Angleterre, la Chine, la Suisse, la Belgique, la Bulgarie ou Malte… L’attaquant de 28 ans a connu de nombreux clubs et, aussi, de nombreux agents de footballeurs professionnels.

Alors forcément, le regard de l’ancien équipier de Nicolas Anelka au Shanghai Shenhua est intéressant, et son avis sur les agents de footballeurs professionnels mérite d’être entendu.

Quelle image avait Mathieu Manset des agents ? Comment les voit-il aujourd’hui ? Quelles expériences a-t-il rencontré ? Pour agentfootball.fr, Mathieu Manset se confie.

L'agent de joueur ? Une ancienne vision idyllique pour Mathieu Manset ...

L’agent de joueur ? Une ancienne vision idyllique pour Mathieu Manset …

Avant d’être footballeur, quelle image aviez-vous des agents de joueurs ?

« Moi, j’avais l’image d’une personne qui prenait forcément un joueur jeune. Avec l’envie de l’amener vers le haut en lui parlant et en prenant soin de lui dans tous les domaines. Je pensais que, quand tu avais un agent, il s’occupait de tout, il était toujours derrière toi ».

En devenant footballeur, cette image a-t-elle changé chez vous ?

« En fait, moi, je vois le métier d’agent de deux façons. Il y a des agents qui sont bons, qui vont suivre ta carrière, prendre soin de toi. Leur idée, c’est de te conseiller pour avoir le meilleur pour toi. Mais, comme dans tous les métiers, il y en a des moins bons. Dans ce cas, il y a des agents qui sont là pour faire des one shot. Des agents qui ne te connaissent pas vraiment, qui veulent faire de l’argent. Et là, si ça se passe mal pour toi dans un club, ce n’est plus leur problème ».

« On discute, je vois un contrat, il y a tout ce que je voulais. Seulement, quand j’ai signé dans le club, je n’ai jamais été payé. »

De la Chine à la Corse, Mathieu Manset en a vu passer des agents de joueurs ...

De la Chine à la Corse, et avec 14 clubs au compteur, Mathieu Manset en a vu passer des agents de joueurs.

Y a-t-il des expériences avec des agents de footballeurs professionnels qui vous ont négativement marqué ?

« Ma pire expérience, c’est lors de mon arrivée dans un club. Un ami m’appelle et me dit qu’un de ses amis agents a un club pour moi. On discute, je vois un contrat, il y a tout ce que je voulais. Seulement, quand j’ai signé dans le club, je n’ai jamais été payé. Et là, quand j’ai essayé d’appeler l’agent, je n’ai plus eu de nouvelles après ».

En tant que joueur, quelle est votre vision idéale de la relation agent-footballeur?

« L’agent idéal, selon moi, c’est celui que tu as connu depuis le centre de formation. L’agent qui était là quand tu as eu ton premier contrat stagiaire, ton premier contrat pro. En gros, l’agent qui t’a accompagné dans toute ta formation. C’est là où on noue des liens, où on se connait. Cet agent là sera toujours franc avec toi. C’est celui qui te dira toujours la vérité, qui ne te mentira pas. Il fera les choix non pas pour lui mais pour la carrière du joueur ».

Agentfootball.fr remercie chaleureusement Mathieu Manset de nous avoir dévoilé son regard sur le métier d’agents de footballeurs professionnels.

À lire également : « Wassim Gharmoul : je veux créer un pont entre la Major League Soccer et l’Europe ».

À lire également : « Didier Tholot : le bon agent ? Celui qui ne dit pas de conneries aux joueurs ».

Vous souhaitez réagir à cet article ?
D
onnez-nous votre avis en laissant un commentaire ci-dessous.