« Pour moi, un bon agent c’est un agent qui, peu importe la situation du joueur, reste le même. » Harrison Manzala

Pour qu’un sportif puisse donner la plénitude de son talent sur le rectangle vert, avoir un agent de joueur de confiance et de qualité apparaît comme indispensable. Un footballeur se doit en effet d’avoir quelqu’un pour l’accompagner et le soulager face aux nombreuses sollicitations dont il fait l’objet en dehors des terrains. Qui de mieux qu’un joueur pour nous décrire la relation qu’entretiennent ces deux parties ? Harrison Manzala se prête au jeu.

Du haut de ses 23 ans, le jeune attaquant du Amiens SC a tout de même un regard précis sur la situation. Formé au Havre, l’homme aux 2 buts inscrits et 2 passes décisives adressées en 25 matches de Ligue 1 disputés cette saison dont 13 comme titulaire a accepté de se livrer et de nous raconter sa vision du métier d’agent sportif.

Qu’est-ce qu’un bon agent de joueur selon Harrison Manzala ? Comment éviter les pièges ? Quels conseils donnerait-il aux jeunes agents sportifs en tant que joueur? Pour agentfootball.fr, Harrison Manzala fait le point.

« Heureux d'annoncer la prolongation de mon contrat jusqu'en juin 2019», avait annoncé Harrison Manzala sur Facebook.

« Heureux d’annoncer la prolongation de mon contrat jusqu’en juin 2019», avait annoncé Harrison Manzala sur Facebook.

En tant que joueur, avez-vous souvent été sollicité par différents agents sportifs ?

« De façon générale, on voit rapidement si les agents sont crédibles ou non. Après, tu peux les écouter par respect pour leur travail. Ou alors tu ne réponds plus si tu vois qu’ils commencent à être beaucoup plus insistants ».

Quelles sont selon vous les qualités pour être un bon agent de joueur ?

« Pour moi, un bon agent sportif c’est un agent qui, peu importe la situation du joueur, reste le même. Qu’il reste le même si son joueur joue beaucoup ou s’il joue moins, ou si la cote de son joueur baisse. Les agents qui négligent leurs joueurs quand ça ne va pas trop pour eux, je ne trouve pas ça cool ».

« Le premier conseil que je donnerais à un jeune joueur, ce serait de faire attention et de prendre son temps avant de s’engager avec un agent sportif. »

Harrison Manzala, ici en bas de la photo.

Harrison Manzala, ici en bas de la photo.

Entre joueurs, parlez-vous de vos expériences avec vos agents, des coups à éviter, etc ?

« Oui bien sûr, forcément. Vous savez, quand un agent appelle un joueur, généralement on se renseigne pour savoir s’il est bon, droit, etc. Même si c’est un petit milieu et qu’une réputation se fait vite, je pense que, comme il y a tellement de joueurs, certains agents sportifs n’hésitent pas à tenter le tout pour le tout en quelque sorte. Voilà pourquoi des jeunes peuvent se faire berner au début. Le premier conseil que je donnerais à un jeune joueur, ce serait de faire attention et de prendre son temps avant de s’engager avec un agent ».

Et quels conseils donneriez-vous à un jeune voulant devenir agent ?

« C’est assez simple en fait. Je dirais être à un jeune voulant devenir agent sportif, de toujours être présent pour son joueur et ne pas faire de différence entre ses joueurs. Peu importe leur club ».

 

Suivez Harrison Manzala pour plus d’infos

Agentfootball.fr remercie chaleureusement Harrison Manzala de nous avoir éclairé sur la relation qui lie les agents aux joueurs. Pour suivre Harrison Manzala, rendez-vous sur Twitter @Manzala_7.

À lire également : « Aly Cissokho : j’ai reçu énormément de coups de fil d’agents de joueur».

À lire également : « Youssef Ait Bennasser et l’importance de la communication chez les footballeurs ».

Vous souhaitez réagir à cet article ?
D
onnez-nous votre avis en laissant un commentaire ci-dessous.